Ce site Web utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez que nous utilisions des cookies comme décrit dans notre politique de confidentialité.

Sommaires exécutifs 22 mai 2020

Location commerciale et l’après-COVID-19 : tendances et négociations à prévoir

Malgré la fluctuation des cycles économiques, la volatilité des marchés boursiers ou encore, les événements extraordinaires tels l’effondrement du World Trade Center ou l’épidémie du SRAS, l’investissement immobilier a toujours été considéré comme un placement refuge.

Puis est survenue la pandémie de la COVID-19; une crise que personne n’aurait pu prédire. Elle a frappé de plein fouet la société et le monde des affaires tels que nous les connaissions. Alors que la restauration est aujourd’hui à un point mort, que les stationnements des centres commerciaux sont vides et que certains fleurons de la vente au détail déclarent faillite ou se protègent de leurs créanciers, le commerce en ligne est en hausse et le télétravail devient la nouvelle norme. Qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir des locataires et des locateurs commerciaux?

Impacts sur le marché immobilier : deux écoles de pensée

Est-il réaliste de croire que l’on retrouvera une certaine normalité? Bien qu’il soit difficile de définir avec précision les impacts réels qu’aura cette crise sur le marché de l’immobilier, deux écoles de pensée se distinguent.

Les plus optimistes croient que l’activité pourrait redémarrer dès la fin du confinement et qu’en raison des nouvelles règles sanitaires de distanciation sociale, le besoin de pieds carrés générera, plus que jamais, une demande accrue auprès des détenteurs de placements immobiliers.

Les plus conservateurs estiment que ce que nous vivons présentement deviendra la nouvelle norme et qu’en cette période de ralentissement économique, les entreprises voudront rationaliser leurs espaces commerciaux et économiser sur les frais importants qu’ils occasionnent.

La recette miracle pour la mise à jour de votre standard de bail ou pour la négociation d’un bail « anti-pandémie » relatif à votre prochain site d’exploitation commerciale ou d’espace de bureau existe-t-elle? La réponse peut surprendre, mais selon nous, le bail « triple net » n’est pas mort et la « clause de force majeure » ne disparaîtra pas du jour au lendemain.

Les points qui seront à soulever lors des négociations futures

Que pouvons-nous donc faire pour optimiser la situation? Voici quelques questions propres aux locataires, auxquelles les locateurs se devront de répondre :

Ces questions ne constituent que quelques exemples parmi tant d’autres. Peu importe la forme ou l’étendue de la reprise économique, les intérêts demeurent les mêmes : le locataire veut exploiter son opération, vendre ses biens et conserver sa clientèle, tandis que le locateur veut préserver ou augmenter la valeur de son immeuble grâce aux revenus générés par ce dernier.

Les répercussions de l’après-crise seront bien réelles. La négociation et la collaboration constitueront la clé des placements rentables et des solutions acceptables pour toutes les parties.

Pour découvrir quelles stratégies seraient à privilégier et vous préparer, dès maintenant, aux enjeux et négociations à prévoir en location commerciale, inscrivez-vous à notre table ronde exécutive pour échanger avec des professionnels de l’industrie sur les meilleures pratiques et les solutions concrètes à adopter.

Table ronde sur les enjeux et négociations à prévoir en location commerciale post-COVID-19

Inscrivez-vous à cet événement