Ce site Web utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez que nous utilisions des cookies comme décrit dans notre politique de confidentialité.

Sommaires exécutifs 29 oct. 2021

Nouvelles mesures en immigration d’affaires : ce que vos travailleurs doivent savoir

Tous les mois, notre équipe d’Immigration et mobilité d’affaires effectue une vigie des nouvelles importantes pouvant avoir un impact sur vos travailleurs étrangers. Consultez les mises à jour d’octobre 2021 en immigration d’affaires.

Les personnes non vaccinées ne pourront quitter le Canada à partir du 30 octobre 2021

Dès le 30 octobre, les passagers aériens non-vaccinés ou n’ayant pas reçu deux doses de l’un des vaccins reconnus au Canada ne pourront se rendre dans un aéroport canadien. De même, les voyageurs à bord des trains de VIA Rail et de Rocky Mountaineer devront être entièrement vaccinés afin de voyager.

Il y aura une courte période de transition au cours de laquelle ils pourront voyager s'ils présentent une preuve de test moléculaire de dépistage de la COVID-19 valide effectué au cours des 72 heures précédant le voyage.

Selon un communiqué de Transports Canada : « Les exigences relatives à la vaccination s’appliqueront à tous les voyageurs âgés de 12 ans et plus qui sont des passagers aériens à bord de vols intérieurs, transfrontaliers ou internationaux au départ d’un aéroport canadien. » Cette mesure s’adresse autant aux Canadiens qu’aux non-canadiens souhaitant quitter le pays à partir d’aéroports canadiens.

Il est important de noter qu’à compter du 8 novembre la double vaccination sera également exigée pour traverser la frontière terrestre américaine pour les voyages non essentiels. Il ne pourra donc pas être envisagé d’entrer aux États-Unis pour y prendre un vol vers la destination souhaitée.

En savoir plus (Gouvernement du Canada)

Système de certification vaccinal pour les voyages à l’étranger

Afin de faciliter les voyages inter-provinces, le gouvernement du Canada conseille aux citoyens résidant dans les provinces et territoires d’utiliser leurs preuves vaccinales soit sur leur téléphone ou en format papier entre les provinces. Toutefois, en ce qui concerne les voyages à l’étranger, le gouvernement du Canada conseille de télécharger la nouvelle version de la preuve vaccinale comprenant le logo du gouvernement fédéral.

En savoir plus (Radio-Canada)

Nomination de l’Honorable Sean Fraser à titre de Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

L’Honorable Sean Fraser, député de Nova-Centre élu pour la première fois en 2015, est nominer à titre du Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté dans le nouveau cabinet libéral.

En savoir plus (Gouvernement du Canada)

Voyages aux États-Unis : reconnaissance des combinaisons de deux doses d’un vaccin COVID-19

À partir du 8 novembre 2021, les Canadiens vaccinés avec toutes combinaisons de deux doses d’un vaccin COVID-19 autorisés aux États-Unis et par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) seront considérés comme étant entièrement vaccinés et pourront entrer aux États-Unis. En plus de la preuve de vaccination exigibles à destination des États-Unis, les passagers aériens devront présenter la preuve d’un test antigénique ou moléculaire négatif effectué dans les trois jours précédant l’embarquement sur un vol.

Toutefois, les voyageurs essentiels auront une période de transition au cours de laquelle ils pourront voyager sans être vaccinés.

Les voyageurs canadiens entrant par voie terrestre n’auront pas à subir le test COVID-19. Toutefois, à leur retour au Canada, tous les voyageurs non-essentiels, terrestres et aériens, devront présenter la preuve d’un test moléculaire négatif.

Plusieurs exigences concernant les travailleurs essentiels et les voyages de loisirs varient avant et après le 8 novembre. Contactez notre équipe pour plus d'information.

En savoir plus (Yahoo News – En anglais seulement)

Où sont les travailleurs américains?

La pénurie de travailleurs aux États-Unis cause un ralentissement des activités : réduction des heures de service dans les restaurants, changement d’itinéraire pour les autobus scolaires et des files d’attentes qui s’allongent à la pharmacie ou à l’épicerie. Comment est-il possible qu’autant d’Américains peuvent se permettre de ne pas travailler?

En savoir plus (The New York Times)

Inscrivez-vous à notre infolettre mensuelle pour demeurer à l’affut des annonces touchant l’immigration d’affaires.

Notre mission : vous aider à comprendre les implications que ces changements peuvent avoir sur vos activités actuelles et votre planification de la mobilité de votre main d’œuvre.

Inscrivez-vous