Ce site Web utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site Web, vous acceptez que nous utilisions des cookies comme décrit dans notre politique de confidentialité.

Couverture médiatique 15 janv. 2019

Deux de nos avocates se prononcent sur les sujets les plus chauds de 2019 dans Droit-inc

Droit-Inc a sondé plusieurs avocats, dont notre associée en droit des affaires, Dominique Babin, et notre associée en immigration d’affaires, Julie Lessard, pour avoir leur avis quant aux dossiers qui occuperont la scène juridique au cours de l’année.

Mise en œuvre de l’ACEUM

L’année 2019 marquera l’année de la mise en œuvre du nouvel Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM), signé le 30 novembre 2018. 

Selon Me Dominique Babin la nouvelle mouture de l’ALÉNA impliquera plusieurs changements législatifs qui auront un impact sur les entreprises canadiennes :

Le traité sera déposé devant le parlement pendant 21 jours de séance afin que les mesures législatives soient prises pour le mettre en œuvre. Ces mesures auront notamment des conséquences au niveau des procédures douanières et de la propriété intellectuelle ainsi que dans les secteurs de l’agriculture et de l’automobile.

« Notre équipe suivra ce dossier de près et assistera les entreprises à s’adapter rapidement », explique Me Babin.

Pénurie de main-d’oeuvre

Pour Me Julie Lessard, associée responsable du groupe Mobilité globale des employés de BCF :

La pénurie de main-d’œuvre est le sujet de l’heure, et l’immigration ciblée – notamment par l’utilisation des divers programmes de permis de travail offerts par le Canada – est l’une des solutions. Une étude récente indique que 37 % des entrepreneurs au Québec avaient des difficultés à remplir leurs postes vacants.

L’embauche de travailleurs étrangers engendre toutefois des procédures et des responsabilités additionnelles pour les employeurs. Les habiletés traditionnelles en gestion des ressources humaines et en droit du travail ne suffisent plus, selon Me Lessard. Les entreprises doivent développer et mettre en place des stratégies d’immigration qui répondent à leurs besoins tout en respectant les exigences de conformité des autorités d’immigration. 

« C’est là que notre équipe intervient, explique-t-elle. Nous assistons les entreprises dans le développement des stratégies appropriées en plus de les accompagner dans toutes les démarches nécessaires pour l’obtention des permis de travail et autres documents d’immigration requis, et ce, non seulement pour les travailleurs étrangers, mais aussi pour les membres de leur famille. »

« L’intégration de la famille est souvent un facteur clé pour la rétention du talent recruté à l’international. L’immigration ciblée permet non seulement de combler les pénuries, mais permet aussi à nos entreprises de demeurer compétitives en ayant accès aux meilleurs talents et aux gestionnaires, aux spécialistes, aux experts et aux professionnels générateurs d’innovation et de croissance », conclut Me Alexandra L. Klein, avocate en immigration d’affaires et mobilité globale des employés.

Pour lire l’article publié dans Droit-Inc le 7 janvier 2019, cliquez ici.