Lobbyisme : de la théorie à la pratique

27 janvier 2017

Alors qu’un nombre grandissant de spécialistes-conseils et d’organisations veulent faire valoir leurs intérêts auprès des instances décisionnelles gouvernementales, municipales et des divers organismes publics il est important de bien comprendre la portée de la loi régissant de telles activités.

Adoptée en 2002, la Loi sur la transparence et l’éthique en matière de lobbyisme est complexe et requiert une connaissance fine des procédures à suivre dans diverses situations afin d’éviter les zones grises dans le cadre de représentations auprès des titulaires de charges publiques.

Le 13 décembre dernier, les avocates des BCF Isabelle Landry et Émilie Nadeau ont présenté la première partie d’une formation donnée conjointement avec l’équipe de direction de Hill+Knowlton Stratégies de Québec.

Lors de la première partie, nos avocates ont expliqué ce qu’est une activité de lobbyisme :

  • Les principales représentations ou activités exclues de l’application de la Loi;
  • Les titulaires de charges publiques;
  • L’inscription au Registre des lobbyistes;
  • Le Code de déontologie des lobbyistes;
  • Les actes interdits et les sanctions pénales.

En deuxième partie, l’équipe des affaires publiques de Hill+Knowlton Stratégies a présenté une approche pratique sur les activités de lobbyisme :

  • Mieux comprendre les pôles d’intervention des gouvernements provincial et municipal;
  • Le processus décisionnel: intégrer les perspectives politique et administrative;
  • Un projet : comment se préparer pour influencer les décideurs;
  • Les forces en présence et les parties prenantes.

Notez que notre avocate Isabelle Landry donnera à nouveau la conférence sur le lobbyisme à l’Institut québécois d’affaires publiques le 9 février prochain.

Pour en savoir plus sur l’expertise de nos professionnelles, cliquez ici.

Pour lire la loi, cliquez ici.